La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 04 78 34 23 59
logo Biocoop
Bioplaisir Tassin

FADEAR : Le DON MILITANT change dans votre magasin bio Bioplaisir Tassin

FADEAR : Le DON MILITANT change dans votre magasin bio Bioplaisir Tassin

À partir du 17/03/2018

Le DON MILITANT change en mars 2018.
En arrondissant vos achats à l'euro supérieur, vous faites un don à la FADEAR (Réseau de l'agriculture paysanne), pour transmettre des fermes à taille humaine.

Le DON MILITANT : 100% de votre don est reversé à l'association soutenue par le Fonds de dotation Biocoop, la FADEAR.

FADEAR (Réseau de l'agriculture paysanne), pour transmettre des fermes à taille humaine. Bénéficiaire du dispositif Don militant à partir de mars 2018.

Dans les 10 prochaines années 1 agriculteur sur 2 va prendre sa retraite. Faute de repreneur, la plupart des petites et moyennes fermes sont rachetées par des agriculteurs voisins pour agrandir leur exploitation conduisant à une agriculture sur de plus grandes surfaces avec de moins en moins de paysans.

Pour garder une agriculture de proximité et des fermes à taille humaine, le réseau de la FADEAR accompagne les agriculteurs dans la transmission des fermes à des nouveaux paysans. Grâce aux dons des clients, ils peuvent faire vivre une agriculture paysanne.


La Confédération paysanne est, depuis 1987, un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage.

La Confédération paysanne milite pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs, respectueuse de l’environnement, de l'emploi agricole et de la qualité des produits. Avec le réseau Via Campesina, elle se mobilise pour une reconnaissance du droit à la souveraineté alimentaire. Avec cette revendication et sa participation aux forums sociaux, la Confédération paysanne est également un acteur important au sein du mouvement social. Le syndicat plaide avant tout pour que l'ensemble des paysans et paysannes aient droit à un revenu décent, dans des conditions de travail acceptables, et pour des paysans nombreux dans une campagne vivante.

Retour