La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h00 04 78 34 23 59
logo Biocoop
Bioplaisir Tassin

Comment faire pour lutter contre le suremballage ?

Comment faire pour lutter contre le suremballage ?

Le 27/06/2019


Pour répondre aux questions que se posent les internautes sur les déchets d'emballages, la véracité de la bio ou encore l'huile de palme, Biocoop - précurseur de la Bio - prend la parole pour expliquer ce qui fait sa spécificité. Comment ? En créant #OnNousDit, une mini-série de cinq épisodes dans laquelle Marie Papillon, influenceuse, part à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop. Episode 1 : la lutte contre le suremballage.

 

Pour répondre aux questions que se posent les internautes sur les déchets d'emballages, la véracité de la bio ou encore l'huile de palme, Biocoop - précurseur de la Bio - prend la parole pour expliquer ce qui fait sa spécificité. Comment ? En créant #OnNousDit, une mini-série de cinq épisodes dans laquelle Marie Papillon, influenceuse, part à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop. Episode 1 : la lutte contre le suremballage.

 

  

 

Chez Biocoop, la lutte contre le suremballage se traduit à travers trois partis-pris forts :

 

L’achat en vrac 

 

silos_vrac_Biocoop_reference

 

Plus de 360 références en vrac sont répertoriées dans l’ensemble du réseau de magasins Biocoop. Une offre en perpétuelle évolution, avec des nouveaux produits à venir, comme les produits d'hygiène à marque Biocoop en vrac.

Pour en savoir plus, consultez notre offre de produits en vrac sur notre page dédiée.

En moyenne, le vrac représente 34 % de l’offre d’un magasin.

 

Objectif à l’horizon 2025 : proposer 50 % de produits en vrac et sous emballages réutilisables, dans tous les magasins du réseau.

 

Outre, les légumineuses, les céréales et autres produits d’hygiène et de beauté, l’eau plate aussi est disponible en format vrac.

Depuis 2017, Biocoop a stoppé la commercialisation d’eau en bouteille plastique. Un engagement qui souligne la volonté de l’enseigne de limiter la part d’emballages jetables dans ses produits et plus largement, son impact environnemental.

Chez Biocoop, l’eau c’est zéro emballage jetable !

                       

Impact environnemental de 7 bouteilles d’eau consommées/ semaine sur un an

Impact environnemental de 7 bouteilles d’eau consommées par semaine sur un an
 

 

Pour calculer votre consommation d’eau en bouteille plastique, c’est ici !

Si l’eau plate en bouteille plastique est désormais proscrite chez Biocoop, des solutions existent en magasins :

-        La filtration sur granulés de charbon actif,

-        La filtration sur bloc de charbon fritté,   

Retrouvez en détail, les alternatives écol’eaugiques disponibles dans notre réseau de magasins* pour en finir avec les bouteilles d’eau en plastique.

 

Le recours aux contenants réutilisables

 

gamme_CeQuiDure

Acheter en vrac, c’est bien. Utiliser des contenants réutilisables, c’est encore mieux !

C'est pourquoi Biocoop invite les consommateurs à réutiliser leurs contenants* ou, quand cela n’est pas possible, à s’équiper avec ceux proposés en magasins, pour faire leurs courses. Une alternative durable aux produits conditionnés.

Bouteilles (pour l’huile, le vin et l’eau en vrac, notamment) et bocaux en verre, sacs en coton bio et équitable ou encore cabas isothermes, la gamme de contenants réutilisables Ce qui dure nous ra-ressemble Biocoop a été conçue pour s’adapter à toutes les typologies de produits disponibles en magasins (fruits et légumes, produits issus des rayons boucherie, fromagerie…). Autant d’alternatives aux sacs en papier kraft distribués en magasins.

A noter que pour les produits à marque Biocoop, l’enseigne favorise les emballages mono matériaux pour faciliter le tri sélectif : sacs vrac en papier, bocaux verre, barquettes en PET**... De l’extraction des matières premières qui les composent jusqu’à leur fin de vie, en passant par la fabrication et le transport, ces emballages sont optimisés pour avoir l’impact environnemental le plus faible possible. Ainsi, pour les jus de fruits et le lait, Biocoop privilégie un emballage en brique, plutôt qu’en bouteille.

 

Retrouvez nos conseils d’utilisation sur notre page contenants réutilisables.

*apte au contact alimentaire, propre, sec, en parfait état* (non abimé, non fêlé ni ébréché, sans traces d’usure, sans marque commerciale ou sanitaire et possédant une fermeture adaptée en parfait état).

**Polyéthylène Téréphtalate.

 

Le fait maison

 

masque_gommant_galas_blog

 Masque gommant pour le visage de Gala's blog

 

Cuisiner des produits frais et de saison, renouer avec les saveurs originelles des aliments, contrôler et choisir les produits que l’on se met sur la peau… pour toutes ses raisons, les consommateurs.trices se laissent tenter par le « fait maison ».

Quand on sait que les produits (ménagers, cosmétiques et alimentaires) issus du conventionnel sont remplis d'ingrédients chimiques de synthèse, potentiellement dangereux pour la santé, rien d’étonnant à ce que la tendance du « fait maison » – Do It Yourself, en anglais – devienne une manière de consommer de plus en plus plébiscitée par les consommateurs.trices.

 

 

Nos recettes cuisine, beauté et entretien de la maison

 

Besoin d’un petit récap ? Consulter notre infographie pour devenir un expert de la lutte contre le suremballage, et plus largement du zéro déchet !

 

Retour